La Psychothérapie

 

Chacun fait du mieux qu’il peut face aux difficultés de la vie… en fonction des ressources qu’il a à sa disposition, l’individu met en place des systèmes de défense pour l’aider à « tenir », à s’adapter, à « avoir moins mal »… Il convient donc d’être respectueux envers soi-même et bienveillant face à ce système de survie qui s’est mis en place.

Il arrive cependant qu’avec le temps, toutes ces stratégies ne se s’avèrent pas aussi efficaces que souhaiter, et certaines d’entre elles peuvent même être devenues source de souffrance…

C’est souvent lors d’un passage de vie délicat ou douloureux, d’ordre personnel, professionnel ou familial, que l’on se décide à être accompagné.

 

C’est alors que le travail psychothérapeutique peut s’avérer nécessaire…

 

Pourtant la thérapie ne s’adresse pas que à ceux qui ont mal…

Il n’est pas toujours nécessaire d’attendre d’aller mal pour partir à la découverte de soi…

La psychothérapie peut aussi être un outil de cheminement personnel et d’évolution.

 

La psychothérapie peut donc être définie de différentes manières :

  • C’est entreprendre un travail sur soi pour changer ce qui ne nous convient plus
  • C’est retrouver un sens au quotidien
  • C’est sortir d’un malaise ou d’une souffrance psychique
  • C’est entamer un cheminement vers l’harmonie intérieure
  • C’est aller plus loin dans la relation à soi-même et aux autres

 

Concrètement, c’est grâce à une écoute active de ce qui vous anime, de là où vous en êtes au moment de notre rencontre,que nous définissons ensemble un protocole d’actions à mener pour vous aider à transformer ce que vous souhaitez.

Ainsi, la thérapie peut se poursuivre par un entretien, un exercice ou une technique de modification de la conscience (sophrologie, IMO, Respiration holotropique…)

 

La psychothérapie que je propose trouve son plein potentiel avec la participation régulière aux ateliers et stages qui sont de véritables boosters de la psychothérapie, et du développement de son potentiel d’humain, grâce à l’interaction et à la dynamique de groupe.

 

 

La TCC (Thérapies cognitivo-comportementale)

 

Pour ma part, j’utilise les TCC comme outils thérapeutique.

Leur efficacité est reconnue et validée par l’HAS (la Haute Autorité de Santé) .

Ces thérapies s’appuient sur le fait que l’apprentissage caractérise tout être vivant.

Cependant, en certaines circonstance, il aboutit à un apprentissage émotionnel et comportementale inadapté, en lien avec nos « schémas de pensée », nos croyances inconscientes issues de nos expériences passées, de notre histoire ou de notre environnement familiale.

Le lien est désormais établie entre nos pensées, nos émotions et nos comportements.
En agissant sur l’un, on agit sur l’ensemble du système.

Ce travail « rééducatif » nécessite la participation active de la personne, avec la réalisation de tâches entre les séances.

 

En général, 10 à 20 séances sont nécessaires.

 

« Comprendre d’où l’on vient, se libérer de ce que l’on ne souhaite plus, et regarder vers demain ».